The Ant and the Grasshopper | Project_Gutenberg

The Ant and the Grasshopper, from Aesop’s Fables.
Illustration de Milo Winter (1886-1956) publiée en 1919.
Source : Projet Gutenberg

-

Lorsque l’imagination vient à manquer à ceux qui se disent dirigeant, « tireur en avant du pays », de l’économie, de l’activité, immanquablement le secteur de la culture est visé, menacé de rigueur, d’austérité, de coupes sombres.¹
En complément à la lettre du 19 février 2014 de Jack Ralite² à Monsieur le président de la République, je vous invite à la consultation de l’étude commanditée par Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances, et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, à l’Inspection générale des finances (IGF) sur l’apport de la culture à l’économie française (décembre 2013).
Un manière bien différente de considérer la cigale soit disant fort dépourvue, lorsque la bise fut venue
Mesdames, Messieurs les fourmis, j’ai bien l’honneur.

-

Notes
1. Assurance-chômage : les propositions chocs du Medef.
12 février 2014. Derek Perrotte, Les Échos.fr.
2. À propos de Jack Ralite sur Wikipédia.
3. Aux mémoires défaillantes, le texte de la fable La cigale et la fourmi.
Jean de La Fontaine (1621-1695).

-

Documents
• Synthèse du rapport IGF-IGAC Culture et économie.
• Économie de la culture (chiffres clés).
• Rapport IGF-IGAC Culture et économie.

-

Dans la presse
• Intermittents : le combat Parisot/Filippetti.
24 février 2014. Jean Pelletier, AgoraVox.
• Pourquoi le statut des intermittents du spectacle est indispensable à la liberté d’expression.
28 février 2014. Isabelle F., AgoraVox.